Perspectives Actuelles, Défis à Venir et les freins rencontrés

« Les femmes sont le plus grand réservoir inexploité de talents au monde. » – Hillary Clinton. Encore aujourd’hui, les femmes ont du mal à se faire une place dans le monde du travail en raison de nombreuses inégalités. Une triste réalité alors que les femmes ont un grand potentiel égal à celui des hommes et pourraient réaliser de grandes avancées. Mais bien qu’il leur reste encore beaucoup d’obstacles à surmonter. Les femmes ne se découragent pas et cherchent de plus en plus à se démarquer professionnellement afin de réussir. Ces changements sont dus à une évolution des normes sociales et économiques nous poussant à réfléchir sur l’impact positif que peuvent avoir les femmes leaders sur notre société actuelle.

1. Les obstacles menant au leadership

Il est difficile pour les femmes d’atteindre une position de leader car en effet elles risquent de rencontrer sur leur route de nombreux barrages les empêchant de monter en grade facilement. D’après une étude du Forum Économique Mondial, les écarts de genre entre les femmes et les hommes devraient, à ce rythme, mettre encore 131 ans avant d’être comblés. On peut en identifier certains :

– les stéréotypes : les femmes sont souvent vues comme n’étant pas assez ambitieuses, autoritaires, compétentes ou encore aptes à occuper des postes à haute responsabilité. Ces préjugés sont enracinés dans les cultures de la société et bien qu’ils soient injustes et faux, ils n’en restent pas moins difficiles à surmonter.

– les discriminations : on le sait tous, il arrive que les femmes soient moins bien payées au travail que les hommes, l’accès aux promotions leur est aussi plus compliqué.

– le plafond de verre : c’est un terme qui désigne le fait que les femmes peuvent évoluer dans une structure jusqu’à un certain niveau pour ensuite se heurter à un plafond invisible qui ne leur permet pas de grimper plus haut dans leur carrière. C’est directement lié avec le sexisme.

2. Les femmes leaders : c’est maintenant

La représentation féminine est en net progrès, et de plus en plus de femmes accèdent à des postes de leadership. L’une des premières à l’avoir été dans le domaine des affaires est Katharine Graham, PDG du Washington Post en 1972. Son influence ainsi que celle des autres femmes qui ont su se démarquer comme elle sont des figures emblématiques de réussite féminine. Leur parcours inspire et démontre que les femmes peuvent exceller dans des rôles de leadership, ouvrant ainsi la voie à d’autres pour suivre leurs pas.

3. Les défis à venir

Pour les années futures, les femmes doivent faire face aux changements constants, s’y adapter rapidement et s’en servir pour réduire les inégalités. Notamment la montée des réseaux sociaux peut être un atout majeur pour se faire connaître et libérer la parole des femmes sur le monde du travail afin de toucher le plus de personnes et les convaincre qu’elles ont autant le droit à des fonctions de dirigeant que les hommes. Cependant, il faut faire attention que les nouvelles technologies n’accentuent pas ces biais de genre. De plus, du côté politique, elles doivent faire face aux réglementations du travail en vigueur et s’allier pour tenter de les changer si les inégalités persistent.

Women First, par exemple, s’engage à favoriser l’ascension des femmes dans les organisations et met en place de nombreux programmes pour aider les femmes ambitieuses à se développer ou pour aider les organisations à féminiser directement leurs effectifs. Lors de rencontres avec les femmes, ils mettent en valeur leur progression et nous les présentent, telles que Claire Calmejane, devenue Directrice de l’Innovation du Groupe Société Générale, et Elisabeth Moreno, Ministre déléguée auprès du Premier ministre, ainsi que beaucoup d’autres femmes encore, révélant leurs talents.

 

Découvres leur site internet ! 

logo

Conclusion

Le combat des femmes n’est pas terminé et il reste du chemin à parcourir, mais il progresse peu à peu. Grâce aux modèles de femmes leaders et aux actions mises en œuvre, les inégalités et les discriminations finiront par disparaître. Il ne reste plus qu’à soutenir la cause et à tout faire pour qu’elles disparaissent au plus vite.
LinkedIn
Twitter
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut