Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Réussir une reconversion professionnelle en 2022

reconversion professionnelle

Pourquoi tant de reconversions professionnelles ?

Selon une enquête de VisiPlus Academy, 49 %  des actifs ont envisagé, initié ou effectué une reconversion professionnelle. 17% des français se sont reconvertis.

En 2013, un anthropologue nommé David Graeber construit et publie une théorie devenue célèbre : “les bullshit-jobs ». Il liste des métiers inutiles pour la société, superficiels et critique l’aliénation omniprésente dans le monde moderne. Cette théorie est soumise à controverse et reste à prendre avec des pincettes, mais on ne peut s’empêcher de voir un lien avec la perte du sens du travail pour beaucoup de collaborateurs. Le nombre croissant de burn-out en témoigne aujourd’hui. Les personnes cherchant un sens à leur vie dans le travail sont aussi soumises au “brown-out”, lorsque leurs attentes ne correspondent plus à la réalité de leur métier.

La génération Y, à travers les 25-35 ans, est la tranche d’âge qui se reconvertit le plus et tout laisse penser que la génération Z le fera d’avantage. En effet, cette génération souhaite plus d’autonomie et moins de structure professionnelle traditionnelle.

La crise du Covid 19 est un facteur déclencheur de nombreuses reconversions professionnelles en plus des événements « courants » tels qu’une pression trop forte, une mauvaise ambiance de travail ou une modification du cadre de vie.

C’est pour cette raison que la reconversion professionnelle est de plus en plus courante aujourd’hui. Pourtant il n’est pas forcément évident de la mener à bien quand nous avons une situation établie, une vie familiale etc. D’ailleurs, une partie des personnes ne passent pas à l’action par peur de l’inconnu et de la prise de risque.

Nos conseils :

  • Apprenez à vous connaître, définissez ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas
  • Déterminez vos compétences et qualités qui vous démarquent des autres
  • Ayez une bonne raison de vous reconvertir. Une réorientation peut suffire si vous souhaitez seulement changer de missions
  • Informez-vous sur les métiers et secteurs
  • Formez-vous grâce à votre compte CPF
  • Renseignez-vous sur l’investissement financier. Des aides existent pour ne pas abandonner en cours de route
  • Apprenez de vos erreurs. Les erreurs vous donnent de l’expérience pour mieux réussir la prochaine fois

Sachez que 64% des reconvertis sont épanouis dans leur nouvelle vie.

Comment passer le cap ?

Effectuer un bilan de compétences

Faire un point sur ses compétences est une étape essentielle pour changer d’orientation professionnelle. Le bilan de compétences vous aide à comprendre vos valeurs, vos motivations et apprendre à mieux vous connaître. Pour en faire un, vous pouvez demander à votre employeur. Si vous ne souhaitez pas que votre employeur en soit informé, votre bilan de compétences peut être réalisé via votre compte personnel de formation (CPF).

Des tests de personnalité avec IseeOp

IseeOp vous propose un outil d’évaluation de votre personnalité certifié. Un rapport complet qui vous aide à mieux comprendre votre manière de fonctionner, quelles sont vos grandes tendances comportementales et vos motivations profondes. Ce test s’accompagne d’un débriefing avec un coach professionnel certifié ICF pendant une heure. Vous êtes un dirigeant, manager, collaborateur ou étudiant ? Faites le test !

Les dispositifs de Pôle Emploi

Faciliter sa reconversion grâce à Pôle Emploi : https://www.pole-emploi.fr/actualites/a-laffiche/page-24.html.
Le but est d’éviter le chômage en vous trouvant une voie durable. Ces aides sont destinées à ceux qui souhaitent se réorienter et spécialement à ceux dont les emplois sont menacés.

Le réseautage

Développez un réseau de contacts qui aideront à partager vos connaissances et votre recherches. La plupart des opportunités se font grâce à votre réseau.

Accompagnement professionnel par un professionnel du recrutement

Vous avez des questions sur votre parcours professionnel ? Contacter un recruteur. Ils sont les mieux placés pour comprendre vos problématiques et faire une analyse de vos expériences. Chez IseeOp, nous vous écoutons et accompagnons tout au long de votre processus d’orientation. Nous vous mettons en relation avec nos clients dès lors qu’une opportunité semble vous correspondre. N’hésitez plus et contactez nous.

Notre enquête sur le secteur de l’optique-lunetterie :

Nous avons réalisé au mois de juin 2021 un sondage pour comprendre les motifs de cette reconversion professionnelle. La plupart des opticiens se sont réorientés vers vers le domaine de la santé et de la finance. 97% des personnes sondées estiment avoir fait le bon choix. Les 26-35 ans sont les plus sujets à se reconvertir. Retrouvez notre prochain article sur le détail de cette enquête.

Crédit photo : Crello
Sources : Harvard Business Review, changethework.com, reconversionenfranchise.com, Pôle Emploi, moncompteformation.gouv.fr
Date 12 janvier 2022

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page