Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pourquoi recruter un profil junior serait la bonne solution ?

Lors de l’un de mes derniers cours de fin d’année, une étudiante m’a posé une question très pertinente : Pourquoi une entreprise choisirait de recruter un junior, alors qu’avec la crise il va y avoir de nombreux seniors sur le marché ?

En effet sa remarque est juste et naturellement on pourrait penser que les jeunes diplômés vont avoir plus de difficultés en cette période de crise pour trouver leur premier emploi.

Et pourtant après réflexion, les salariés plus expérimentés sont certes recherchés pour leur expérience et leur adaptabilité rapide sur un poste mais face aux changements que vit l’entreprise, nombreux sont les managers qui expriment leur difficulté à les manager. La résistance aux changements des salariés seniors ou jeunes seniors est certainement le point le plus compliqué à gérer ainsi que la faible adaptation de ces derniers aux évolutions technologiques incessantes de l’entreprise.

Autre point, l’entreprise est amenée à travailler de plus en plus en « mode projet » l’intelligence collective a démontré son efficacité pour innover et s’adapter en permanence aux nouvelles attentes des consommateurs or, on constate une difficulté importante pour les salariés plus âgés à s’intégrer et collaborer avec une équipe constituée de profils, de compétences et d’âges différents.

Et c’est là que les juniors peuvent tirer leur épingle du jeu !!

Les jeunes générations appelées Milléniales, ont de par leur éducation et l’environnement dans lequel ils ont évolué des attentes vis-à-vis du monde du travail très différentes de leurs ainés. Les motivations qui les animent leurs ont permis de développer des compétences en termes de savoir-être qui sont très utiles aujourd’hui aux entreprises. Les fameuses Soft-skills ou compétences comportementales qui favorisent la capacité des salariés à s’adapter aux changements incessants que connaissent les entreprises en termes technologiques, d’organisation et d’innovation.

Le maître-mot des jeunes générations :

  • Autonomie : le besoin de s’auto-diriger à ne pas confondre avec liberté.
  • Travail collaboratif : favoriser par le besoin de donner du sens à leurs actions et d’avoir une contribution collective.
  • Flexibilité : dans les horaires et les lieux de travail. Aujourd’hui l’expansion du télétravail est un bon exemple.

Et plus simplement à tout ce qui génère plus de collaboration, d’implication et de responsabilisation des salariés dans les projets. Les jeunes sont également avides d’acquérir de nouvelles connaissances ce qui favorise leur appréhension de l’innovation.

Alors il s’agit maintenant pour les juniors de faire la démonstration de leur valeur ajoutée face aux candidats plus expérimentés. Argumenter lors des entretiens sur ce qui les différencient de leurs ainés.

La prise de conscience par les entreprises de leurs besoins d’intégrer ce type de profil, devrait pouvoir favoriser le recrutement des juniors !

Les experts d’IseeOp Coaching peuvent vous aider à définir les profils et les compétences qui vous sont nécessaires pour développer votre activité.

Alors n’hésitez pas à nous contacter pour en parler.

Mail : coaching@iseeop.com
Téléphone : 09 83 21 78 19

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page