Imaginez pouvoir aller avec vos animaux au travail. Eh bien, pour de nombreuses entreprises, ce n’est plus seulement une fantaisie, mais une tendance émergente dans le monde professionnel. Cependant, derrière cette idée charmante se cachent des considérations essentielles à prendre en compte pour le bien-être de tous.

1. Les animaux au travail, est-ce vraiment autorisé ?

Le code du travail ne mentionne pas qu’il est interdit en France de ramener ses animaux  au travail. À première vue, il vous est donc tout à fait possible de venir accompagné dans les locaux de votre entreprise. En revanche, cela ne s’applique pas à tous les secteurs. En effet, les entreprises du secteur de l’alimentaire, des administrations publiques ou encore de la santé n’autorisent généralement pas les animaux domestiques, sauf dans des cas particuliers. Les chiens d’attaque de catégorie 1 sont également interdits dans les entreprises, et ces interdictions valent pour le personnel comme pour la clientèle. Il faut aussi vérifier les spécificités et la politique de l’entreprise où elles peuvent les autoriser sous certaines conditions ou bien les interdire complètement. Après avoir vérifié les conditions de l’entreprise, le comité social et économique doit être consulté s’il en existe un. Le propriétaire des locaux doit également être consulté si l’entreprise les loue, et enfin, il est nécessaire d’en avertir ses collègues.

2. Le saviez vous ?

Malgré les restrictions très strictes dans les administrations publiques concernant les animaux, la mairie de Grenoble a quant à elle décidé de sauter le pas et d’ouvrir ses portes aux animaux de compagnie de ses salariés. Leur initiative semble se passer à merveille et créer des liens entre salariés, tout en respectant certaines conditions comme par exemple que les animaux ne peuvent pas se balader partout dans l’établissement.

3. Pourquoi amener son animal au travail ? Les avantages

D’après une étude de l’université de Lincoln en 2019, les employés accompagnés de leurs chiens seraient 22% plus satisfaits de leurs conditions de travail. De plus, 33% de ces employés progresseraient dans leur capacité de travail et seraient plus engagés auprès de l’entreprise. En effet, cette présence améliore le moral et la motivation des salariés, ayant ainsi un impact sur la productivité de l’entreprise. Cette méthode vise à réduire considérablement le niveau de stress et à diminuer l’anxiété. On remarque aussi moins d’absentéisme avec un environnement plus agréable pour tous. Des conséquences positives touchent aussi la cohésion d’équipe, servant de point de rassemblement. Enfin, elle donne à l’employeur un côté attractif pour attirer les talents, ce qui est non négligeable.
animaux au travail

4. Considération à prendre en compte

Bien entendu, des règles resteront à respecter une fois l’animal accepté dans l’entreprise. Le premier point à prendre en compte est le bien-être de l’animal : il faut s’assurer qu’il se sentira bien dans un environnement qui n’est pas le sien, et connaître ses besoins pour être là quand il en a besoin. Il est également essentiel de sécuriser la zone pour lui et de s’assurer qu’aucun matériel toxique ne puisse le blesser. L’animal doit être dressé et avoir un bon comportement afin de ne pas être agressif ou perturbateur vis-à-vis des collaborateurs, ce qui pourrait nuire à leur travail. Une autre considération à prendre en compte est l’accord des collaborateurs : dans le cas où ils seraient allergiques ou auraient peur de certains animaux, ou pour d’autres raisons personnelles. Vous serez notamment responsable de la préparation de la venue de votre animal, en fournissant de la nourriture, de l’eau, des jouets, un lit et un endroit tranquille. Enfin, l’animal sera sous votre entière responsabilité, et vous serez responsable en cas de problème.

5. Cas exceptionnel

Il existe des cas comme ceux des personnes handicapées qui sont, elles, obligées d’être accompagnées de leur animal. Les personnes malvoyantes doivent avoir le droit d’amener leur chien-guide au travail, car ces animaux jouent un rôle crucial en assurant leur sécurité, leur mobilité et leur indépendance. Les chiens-guides sont spécialement formés pour aider leurs propriétaires à naviguer dans leur environnement, réduisant ainsi les risques et les obstacles. Leur présence permet aux employés malvoyants de travailler en toute autonomie et de bénéficier d’un soutien émotionnel important. En reconnaissant ce droit, les entreprises démontrent leur engagement envers l’inclusivité et l’égalité, créant ainsi un environnement de travail où chacun peut s’épanouir pleinement.

6. #TakeYourDogToWorkDay

Le #TakeYourDogToWorkDay, célébré chaque année en juin, est une initiative lancée en 1999 par Pet Sitters International aux États-Unis pour promouvoir l’adoption des animaux de compagnie. Cette journée spéciale invite les employés à amener leurs compagnons canins au bureau, transformant le lieu de travail en un environnement convivial et détendu. L’idée est de sensibiliser à l’adoption des animaux tout en offrant aux employés l’occasion de partager une journée de travail unique avec leurs chiens. Cette initiative permet de mettre en lumière les nombreux bienfaits que les animaux de compagnie apportent au quotidien, tant sur le plan émotionnel que social. De plus, elle incite les entreprises à envisager des politiques plus inclusives et flexibles, favorisant ainsi un cadre de travail plus harmonieux et axé sur le bien-être de tous. Le #TakeYourDogToWorkDay est également l’occasion de renforcer les liens entre collègues grâce à des moments de partage et de détente, créant une atmosphère de camaraderie et de bonne humeur au sein du bureau.
LinkedIn
Twitter
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut