Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Demande d’augmentation : Comment négocier son salaire ?

augmentation

Négocier son salaire et demander une augmentation fait partie intégrante de l’évolution de votre carrière, il est important d’être rémunéré à sa juste valeur.  Ceci devrait être une priorité pour bien plus de salariés. Aujourd’hui, près de 70% des entreprises utilisent des grilles de salaire leur permettant de créer de la transparence et de l’égalité entre les salariés. Pourtant, 83% des employés français entre 20 et 35 ans estiment mériter une augmentation mais 53 % d’entre eux n’osent pas la demander.

Ce chiffre montre à quel point le sujet de la négociation et des primes est encore tabou en entreprise.  Comment parler de sa demande dans un univers si fermé sur le sujet ? Comment convaincre son patron que l’on mérite une augmentation ?

Si vous voulez être persuasif face à votre employeur, vous devez connaître précisément votre requête et votre valeur.

Voici quelques questions à se poser :

  • Est-ce-que je mérite vraiment une augmentation ?
  • Qu’ai-je fait récemment pour démontrer mes compétences ?
  • Est-ce-que mon employeur a des raisons d’être satisfait de mon travail ?
  • Quelles sont mes qualités qui me démarquent de mes collègues ?
  • Est-ce-que ma requête est raisonnable ?

Une augmentation ne va que très rarement propulser le salaire mensuel au-delà de 5% s’il n’y a pas de changement de poste. Soyez raisonnables et réalistes pour convaincre au mieux. 

Les arguments incontournables

Quelques conseils avant l’entretien :

  • Préparez votre demande : effectuez une liste de vos réalisations, sachez où vous vous situez par rapport au salaire moyen à votre poste, choisissez le bon moment pour formuler votre requête, réfléchissez à une fourchette de salaires souhaitée.
  • Votre demande d’augmentation doit être justifiée par un succès récent dans l’entreprise, mais si vous ne basez votre requête que sur cet accomplissement, il est plus judicieux de demander une prime exceptionnelle.
  • Si vous remarquez que votre salaire est trop bas par rapport au marché, analysez tout de même les habitudes d’augmentation de votre employeur. Évitez de réclamer un pourcentage supérieur à ses habitudes.
  • Si votre entreprise est en mauvaise situation économique, repoussez votre demande, car cela montrerait un certain égoïsme vis-à-vis de l’organisme. Il faut que vous compreniez le système de rémunération de votre entreprise.
  • Mettez vous à la place de votre supérieur : il se posera plusieurs questions : Pourquoi vous et pas un autre ? Dépassez-vous les exigences du poste ? Quel est son bénéfice à vous augmenter ? 

Il faut impérativement valoriser votre ancienneté ou votre rareté, vous devez être unique pour votre employeur. Ainsi, il vous gardera et ne prendra pas le risque de vous décevoir. Vous devez prendre conscience de votre valeur.

ATTENTION: ne parlez pas de votre vie personnelle pour tenter de créer de l’empathie.

Quand demander ?

Le cas parfait serait de faire cette demande suite à une promotion. Lorsque vous changez de poste, il est logique d’avoir une évolution de salaire. Sinon, il existe l’entretien annuel. Et dans ce cas, la réussite dépendra de votre culture d’entreprise. Si ce bilan est parfois utilisé par vos collègues ou votre patron pour parler de salaires, ne manquez pas l’occasion d’aborder le sujet. En cas de refus, l’employeur peut proposer des solutions alternatives, et vous pouvez les lui présenter s’il n’en parle pas : il peut s’agir d’une voiture de fonction, des meilleurs horaires de travail ou toute sorte d’idées qui vous aideront à trouver un meilleur équilibre entre le professionnel et le personnel.

Le conseil le plus important est d’oser prendre le risque d’aller vers votre employeur et d’oser lui parler d’argent. Pour cela il faut avoir confiance en soi et ne pas rester bloqué dans une situation qui ne nous convient pas. Soyez prêts à répondre aux éventuelles oppositions de votre employeur même si vous méritez objectivement une augmentation.

Pour vous conseiller dans votre carrière et réfléchir à votre avenir professionnel, notre cabinet IseeOp vous conseillera gratuitement sur toutes les problématiques RH. Des questions ? Contactez-nous à l’adresse suivante : recrutement@iseeop.com.

Crédit photo: Crello

Sources : Cadremploi, BFMTV, Secretaire-inc, Dynamique-mag, RobertHalf, 20 minutes, Business Insider, Glassdoor, Hays.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page