Employeurs : Comment réussir un entretien d’embauche ?

entretien d'embauche

L’importance de l’entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est l’étape centrale du recrutement d’un candidat. Il permet au recruteur de vérifier que l’individu correspond bel et bien au poste à pourvoir ; et si c’est le cas, le nouvel employé propose ses compétences en échange d’une rémunération.
Le candidat doit être capable de présenter son parcours, ses expériences professionnelles et ses qualités qui le distinguent de ses concurrents.
En réalité, les entreprises sont autant évaluées que la personne cherchant un emploi. L’impression donnée par le recruteur définit l’image qu’aura le candidat de l’entreprise.

Selon une étude du cabinet de recrutement Robert Walters, 99 % des candidats ne vont pas à un entretien sans s’être préparés notamment en se renseignant sur l’organisme. Cependant, un problème persiste, les employeurs ne sont que très rarement formés à effectuer des entretiens d’embauche qualitatifs. Ils n’ont pas les connaissances théoriques pour structurer la discussion.
Heureusement, nous sommes là. Nous allons vous montrer les erreurs à ne surtout pas commettre et vous offrir nos meilleurs conseils !

A ne pas faire !

De trop nombreux employeurs sont persuadés qu’ils doivent déstabiliser leur interlocuteur pour obtenir de meilleures informations, cette idée reçue est à bannir ! Jouer à ce jeu est contre productif, cela crée des tensions inutiles qui nuisent à la qualité de l’entretien d’embauche. Ce n’est pas une lutte dans laquelle il faudrait s’affirmer, mais plutôt une discussion confortable où l’objectif est d’en apprendre plus sur le profil du candidat.

Une autre chose à éviter : les questions intrusives.
Beaucoup sont même interdites dans la loi notamment celles au sujet de la vie privée, de la religion, des idées politiques, de l’orientation sexuelle, du syndicalisme ou de l’état de santé. Une enquête du cabinet Hays indique que 61 % des participants ont dû faire face à un recruteur leur posant des questions sur leur vie privée.

Troisième point : abandonnez l’idée de faire des entretiens au feeling, c’est le meilleur moyen de passer à côté des compétences réelles de votre interlocuteur et de sélectionner simplement le candidat le plus à l’aise à l’oral. En plus d’être injuste, ce procédé risque de vous faire employer un individu peu qualifié. Il est essentiel d’être rigoureux et de connaître la théorie derrière l’entretien.

Nos conseils pour réussir un entretien :

Pour commencer, il est essentiel que l’entretien d’embauche soit structuré et qu’il suive un plan logique en suivant des étapes.
Après avoir bien noté les points intéressants du CV du candidat, il est temps de passer à l’entretien, voici le déroulé a suivre :

  1. Mettre à l’aise le candidat en présentant le poste à pourvoir afin de créer une atmosphère la plus chaleureuse possible. S’il est détendu, l’entretien d’embauche sera bien plus fructueux. Et vous pouvez aussi annoncer comment va se dérouler l’entretien.
  2. Donner la parole au candidat afin qu’il ait l’occasion de s’exprimer sur son parcours professionnel et ses ambitions.
  3. Il est ensuite temps de présenter votre entreprise et son organisation pour que le candidat comprenne quel sera son environnement avec ce poste. Vous devez le séduire !
  4. Demander si votre potentiel futur employé à des questions. Il ne faut pas oublier cette étape car aucune de ses interrogations ne doit rester sans réponse lorsqu’il rentrera chez lui !

Reprenez enfin vos notes pour faire un bilan de cet entretien d’embauche et considérer les qualités et les défauts du candidat, ses avantages et inconvénients pour votre entreprise.

Selon une étude de l’université de Yale rapportée dans un article de LCI, les 7 premiers mots d’un candidat suffisent aux recruteurs pour savoir s’ils embauchent ou non. Et cette étude montre aussi à quel point les discriminations sont fréquentes (les candidats de classes sociales aisées sont davantage sélectionnés). Nous avons abordé ce sujet dans notre dernier article. Il est essentiel de se structurer pour éviter les biais.

Certaines questions indispensables permettront un bon déroulement de la conversation :

  • Racontez-moi votre parcours.
  • Que venez-vous chercher chez nous ?
  • Qu’allez-vous apporter à notre entreprise ?
  • Quels étaient les points forts et faibles de votre dernier emploi ?
  • Parlez-moi d’une expérience professionnelle réussie et d’un échec et quelles conclusions en avez vous tiré ?
  • Avez-vous des questions ?

Libre à vous d’être plus originaux, en mettant par exemple le candidat en situation mais ne créez pas de stress inutile !
Certains recruteurs posent même des questions absolument loufoques et improbables que nous avons listé dans un précédent article.

Pour récapituler, vous devez : Questionner, Écouter, Converser, Analyser sans préjugés et Séduire !

Conseil ultime : Préparez bien votre entretien d’embauche en amont pour rendre le processus plus fluide et plus efficace !

Le recrutement est une action à prendre très au sérieux, il est aujourd’hui quasiment essentiel pour chaque employeur de faire appel a un cabinet de recrutement qualifié pour cette tâche. Si votre entreprise se situe dans le secteur du paramédical et du médical, Iseeop peut vous aider à trouver votre talent.

LinkedIn
Twitter
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page