Table des matières

Vérifier ses documents de voyage

Quels sont les documents d'identité nécessaires pour voyages ?

Dans les pays hors de l’Union européenne, vous devez présenter un passeport en cours de validité. Une durée minimum de validité après la date d’entrée dans le pays est parfois exigée.

Il est utile de conserver une copie de vos documents d’identité, sur votre messagerie électronique ou sur le site Service public, par exemple. Cela vous sera très utile en cas de perte ou vol.

Ai-je besoin d'un visa ?

Dans la plupart des pays situés hors de l’Union européenne, un visa est exigé à l’entrée. Vous devez solliciter à l’avance le visa adapté à votre situation (tourisme, travail, résidence, etc.) auprès du consulat du pays où vous allez vous installer.

Les démarches pour obtenir un visa peuvent prendre plusieurs semaines, et vous devrez produire des documents à l’appui de vote demande (photographie, extrait de casier judiciaire, relevé bancaire, billet de transport aller et retour).

Une fois à l’étranger, vous aurez d’autres formalités à effectuer auprès des autorités locales pour obtenir un permis de séjour et/ou de travail.

Mon permis de conduire est-il valable à l'étranger ?

Dans les pays hors de l’Union européenne, vous serez autorisé à conduire temporairement avec votre permis local ou, s’il existe un accord de réciprocité entre la France et le pays de résidence, échanger votre permis de conduire français contre un permis local.

Hors de l’Union européenne et dans les pays non francophones, le permis français n’est généralement reconnu que s’il est accompagné d’une traduction officielle ou d’un permis de conduire international-à solliciter avant le départ auprès de votre préfecture.

Prévoir une protection sociale à l'étranger

Quel sera mon statut à l'étranger: expatrié ou détaché ?

Vous êtes qualifié de “détaché” quand vous êtes maintenu au régime de protection sociale française par votre employeur, selon les dispositions prévues par la sécurité sociale française.

Puis-je continuer à bénéficier du système français ?

Si vous êtes “expatrié”, affilié au système de protection sociale de votre pays de résidence, mais que vous souhaitez continuer à bénéficier du régime français, vous pouvez continuer à cotiser volontairement auprès de différents organismes d’assurance :

  • maladie : cotisations auprès de la Caisse des Français de l’étranger.
  • vieillesse : cotisations auprès de la Caisse des Français de l’étranger pour la retraite de base et auprès d’Humanis pour la retraite complémentaire;
  • chômage : cotisations auprès de Pôle emploi services-expatriés.

Mon permis de conduire est-il valable à l'étranger ?

Dans les pays hors de l’Union européenne, vous serez autorisé à conduire temporairement avec votre permis local ou, s’il existe un accord de réciprocité entre la France et le pays de résidence, échanger votre permis de conduire français contre un permis local.

Hors de l’Union européenne et dans les pays non francophones, le permis français n’est généralement reconnu que s’il est accompagné d’une traduction officielle ou d’un permis de conduire international-à solliciter avant le départ auprès de votre préfecture.

Prendre soin de sa santé

Comment poursuivre mon traitement médical à l'étranger ?

Si vous suivez un traitement médical, vous devez examiner, avec votre médecin traitant, de quelle façon vous pourrez continuer ce traitement à l’étranger, en vérifiant si les médicaments adéquats sont disponibles sur place ou si vous devez vous les faire envoyer. Les médicaments que vous emportez doivent toujours être accompagnés de leur ordonnance.

Attention: certains produits considérés comme des médicaments en France sont prohibés dans certains pays, et leur détention peut être passible de lourdes condamnations.

Dois-je souscrire une assurance rapatriement ?

Une assurance rapatriement est vivement conseillée. Elle vous permet d’être assuré en cas de rapatriement sanitaire, maladie grave ou accident. Cette précaution est particulièrement recommandée lorsque l’équipement hospitalier du pays où vous allez séjourner est précaire.

Attention: l’assurance rapatriement fournie avec votre carte bancaire n’est valable que pour les séjours à l’étranger de moins de trois mois.

Organiser son déménagement

Comment choisir mon entreprise de déménagement ?

II est primordial, pour un déménagement international, comportant démarches et formalités de sortie de votre mobilier et de vos affaires personnelles, de s’entourer d’un maximum de garanties en faisant appel à un professionnel disposant de certifications reconnues.

Quelles sont les formalités douanières ?

Si vous déménagez dans un pays de l’Union européenne, vous n’avez pas de formalités douanières à accomplir.

Dans un pays n’appartenant pas à l’Union européenne, vous devrez fournir au service des douanes:

  • un document justifiant le changement de résidence (passeport, titre de propriété ou de location);
  • une attestation du loueur, ou une attestation de l’autorité municipale (à défaut, une déclaration sur l’honneur);
  • un inventaire des biens transférés en double exemplaire, détaillé, estimatif, daté, paginé et signé.

Attention La sortie de France de certains biens est soumise à une déclaration d’exportation et, dans certains cas, au paiement d’une taxe: armes et munitions, or, matières d’or et objets, biens culturels. Cette liste n’étant pas exhaustive, renseignez-vous auprès des douanes françaises et de votre pays d’accueil.

Comment exporter mon véhicule ?

Si vous exportez un véhicule automobile, munissez-vous des documents suivants: certificat d’immatriculation, permis de conduire, carte internationale d’assurance. Renseignez-vous également sur les démarches à accomplir auprès des autorités locales pour son immatriculation dans votre pays de destination.

Que dois-je faire pour emmener mon anumal de compagnie ?

Si vous voyagez avec un animal de compagnie dans un pays situé en dehors de l’UE, vous devez vous renseigner sur la règlementation auprès de l’ambassade de votre pays de destination.

Retour haut de page